Editorial : Que faire des images de guerre ?

Huit ans après l’annexion de la Crimée, Vladimir Poutine envahit de nouveau l’Ukraine et poursuit sa politique d’expansion du territoire russe. C’est dans la nuit du 23 au 24 février 2022 que le président russe Vladimir Poutine déclare la guerre à l’Ukraine. Pensant avoir vécu le pire avec la pandémie mondiale, notre monde se retrouve à nouveau plongé dans un tsunami de violence, nous procurant ainsi des sentiments divers. En effet, que faire en tant que lycéens devant un tel conflit ? Nous restons donc dans une position frustrante de spectateur. Les images de cette guerre provoquent encore après quasiment deux mois de combats peur et incompréhension car nous ne saisissons parfois ni les motivations, ni les objectifs, ni l’utilité. Depuis cette annonce, nous sommes sous un flot d’images qui nous paraissent tout droit sortie de la guerre froide. Mais d’où viennent toutes ces images qui ont soudainement monopolisé les chaînes d’informations ? En tant que lycéens, elles nous proviennent de civils postant des vidéos amatrices sur les réseaux sociaux, des journaux traditionnels mais aussi des autorités politiques et militaires. Comme faire le tri ? En outre, après deux mois d’images de scènes de combats, d’images de scènes d’exaction comme à Boutcha, ces images deviennent courantes presque normales et ce n’est pas normal. On s’habitue aux images de cette guerre aux portes de l’Europe. Nous ne devrions pas. Pourtant l’image est centrale. En effet, c’est un moyen de lutte aussi. Les russes l’ont bien compris et s’en servent pour légitimer leur « opération » mais aussi pour semer le trouble parfois. Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine a su maitriser les images dès l’invasion et elles ont été au cœur de sa résistance. Il nous faut continuer à les regarder, les analyser : elles disent le présent et s’inscrivent sûrement dans l’histoire.

Lili-Marie, Safia

Les guerres sont aussi celles des images avec une escalade dans les atrocités montrées sur les écrans. Comment faire le tri et analyser celles qui relèvent de l’information et celles qui relèvent de la désinformation ou de la propagande ? Source : cc2.0 plublic domain vectors. https://publicdomainvectors.org

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s